Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/41/d584393153/htdocs/clickandbuilds/ExCordeSchola/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2758

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/41/d584393153/htdocs/clickandbuilds/ExCordeSchola/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2762

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/41/d584393153/htdocs/clickandbuilds/ExCordeSchola/wp-content/plugins/revslider/includes/output.class.php on line 3706
Journées parce qu'on peut, enseigner dans le calme et la confiance
Journées parce qu'on peutÉcole-maison

Journées parce qu’on peut, enseigner dans le calme et la confiance

par Joëlle, vice-présidente d’Ex Corde Schola

Préparez-vous à enseigner dans le calme et la confiance
Inspiré de la Master Class Setting Yourself Up For Teaching From Rest de Sarah Mackenzie

L’aventure de l’école-maison n’en est pas une facile. Nous ressentons parfois beaucoup de pression provenant de multiples sources : familles et amis, fonctionnaires du gouvernement et souvent la critique la plus intense, nous-mêmes. Comment alors garder notre paix intérieure ? Comment rester confiantes dans nos décisions concernant l’éducation de nos enfants sans les remettre en question à chaque pas ?

Sarah Mackenzie, auteure de Teaching From Rest, A Homeschooler’s Guide to Unshakable Peace, nous propose deux simples outils pratiques pour nous recentrer sur l’essentiel et se préparer à une année d’enseignement dans la sérénité.

Journées « Parce qu’on peut »

Journées parce qu'on peut

Plusieurs d’entre-nous avons choisi l’instruction en famille en espérant tisser des liens solides avec nos enfants. Nous les imaginons, dans vingt ans, raconter à leurs amis tous les bons moments passés en famille. Et puis voilà que notre agenda se rempli de cours, d’obligations, de tâches et de devoirs. Même nos sorties se transforment rapidement en situation éducatives, quiz et résumés inclus !

Sarah Mackenzie nous propose les journées « Parce qu’on peut » pour s’assurer de créer ces moments magiques qui resteront gravés dans la mémoire de nos enfants. Ces journées sont planifiées dès le début de l’année et marquées au calendrier d’où elles ne peuvent être détrônées. Souvent, elles ont lieu pendant semaine, quand les autres enfants doivent être assis à leur bureau. Elles représentent la liberté que nous offre l’instruction en famille. Les journées « Parce qu’on peut » sont réservées à des activités qui ne servent qu’à être ensemble ! La priorité est d’avoir du plaisir avec nos enfants, sans penser à ce qu’ils apprennent et sans qu’eux ne sentent la pression de devoir se rappeler de quoi que ce soit. Pas de devoirs, pas de photos pour le portfolio !

J’aime bien garder les dates de ces journées spéciales secrètes jusqu’au matin même, où je surprends les enfants en leur annonçant qu’aujourd’hui, nous ne sortons pas nos livres parce que nous partons en randonnée. Les choix d’activités se déclinent de toutes les façons imaginables : de sorties spéciales, à excursions inattendues, à journées tranquilles à jouer à des jeux de société, selon ce qui convient le mieux aux circonstances. Ce ne sera au total qu’entre 4 et 6 jours de congé dans l’année. Osez en profiter, cela en vaut la peine ! Le plaisir partagé recharge nos batteries et reste longtemps dans la mémoire familiale. Je vous assure que cela est plus important que de finir votre cahier d’activité d’anglais !

Le bilan hebdomadaire

Les trois prochains points font partie du bilan hebdomadaire que Mackenzie nous recommande d’écrire dans un journal de bord dédié à ces bilans.

Rappelez-vous qui sont vos enfants

excordeschola journées parce qu'on peutDans la tempête que deviennent parfois nos journées d’école, avec les inquiétudes et les frustrations qui nous habitent, il est facile d’oublier pourquoi et pour qui nous travaillons si fort. Nos enfants, ces êtres uniques qui nous ont été confiés, nous semblent parfois se transformer en obstacles à nos projets. Alors que c’est justement pour eux que nous nous exténuons. Afin de prendre un peu de recul et de s’assurer que nous discernons chaque enfant comme la personne qu’il ou elle est, le premier point de notre bilan hebdomadaire consiste à noter une observation pour chacun de nos enfants. Cette courte phrase peut être positive, neutre ou quelque chose à améliorer, peu importe. Il n’y a pas de pression à devoir noter ce qu’il y a de plus significatif cette semaine et ça ne devrait prendre que quelques minutes, mais il faut noter quelque chose sur chacun de nos enfants.

Cet exercice nous permet, en peu de temps, de nous reconnecter mentalement avec chaque enfant dans sa grandeur, dans sa complexité, dans ses rêves et ses défis. Quand nous n’avons pas toujours le loisir de passer du « temps de qualité » seule avec chacun, prendre la peine de réfléchir à chaque enfant nous donne une alternative acceptable. Ces observations sont aussi un trésor à relire plus tard.

Remettez les inquiétudes à leur place

Journées parce qu'on peut

Être responsable d’élever un enfant, c’est gros ! Il est normal de se questionner, parce que nous voulons faire le mieux possible, mais l’anxiété se glisse parfois dans nos esprits quand nos inquiétudes commencent à prendre trop de place. Nos questionnements peuvent même mener à un sentiment d’échec et à la paralysie.

Il est bien connu que de sortir ces pensées de notre esprit peut aider à nous en libérer afin que nous ne les ruminions pas indéfiniment et sans progrès. Nos inquiétudes forment donc le deuxième point de notre journal hebdomadaire. Cette catégorie se remplit souvent toute seule ! Il suffit de faire une liste de nos questionnements, de nos peurs, de nos oublis et de nos soucis sans les juger. Prendre une décision quant aux actions à prendre se fera plus tard. Ici, on se libère l’esprit.

Mettez l’emphase sur vos succès

Journées parce qu'on peut

Sarah Mackenzie nous rappelle que la plante à laquelle on donne de la lumière poussera mieux que celle gardée dans l’obscurité. Nous devons donc choisir ce que nous voulons cultiver : nos succès. C’est ceux-ci que nous voulons mettre en lumière. La dernière étape de notre bilan hebdomadaire consiste donc à faire une liste de nos succès de la semaine. Petits et gros, habituels et surprenants, ils méritent tous d’être consignés dans notre journal de bord.

Il m’est souvent difficile d’entamer cette liste de succès de la semaine. Et pourtant, une fois commencée, elle coule facilement. Je me rends alors compte qu’il y a beaucoup de choses positives dans mon école-maison ! Une telle à réussi son exercice de français plus rapidement, un tel a finalement compris les expressions algébriques, un autre à recopié ses lettres sans faire de crise.

Nous avons commencé notre panier du matin à temps trois jours sur cinq et les enfants ont accompli leurs tâches sans protester au moins deux fois ! En terminant mon bilan sur cette note positive, je me sens prête à planifier une nouvelle semaine. Je me sens plus en paix avec notre aventure, plus confiante en la justesse de mes décisions.

Finalement, Mackenzie nous conseille de nous récompenser après avoir accompli notre devoir dans le journal de bord. Quelle sera votre récompense ? Du chocolat ? Un verre de vin ? Un bon roman ? À vous de voir !

Je vous souhaite donc une année scolaire remplie de sérénité et de doux souvenirs à construire en famille. Et toutes les fois où vous perdrez la paix, revenez à l’essentiel : à ces petits êtres que vous aimez et à qui vous donnez le meilleur de vous-même. C’est de notre amour dont ils ont le plus besoin pour bien grandir. En attendant, un petit chocolat, et hop, au travail !

Ps : Je ne saurai trop chaudement vous recommander le livre de Sarah Mackenzie : Teaching From Rest, A Homeschooler’s Guide to Unshakable Peace. Je le relis avant le début de chaque année pour m’assurer du meilleur départ possible! Vous pouvez en apprendre plus sur la communauté qu’elle a créée à www.readaloudrevival.com.

1 Comment

  1. Lucie Côté
    17 août 2020

    C’est génial de te nourrir d’un auteur comme çà, c’est en effet très stimulant!

Laisser un commentaire

Don`t copy text!