Géographie Lecture à voix haute copyright Ex Corde Schola copyright Ex Corde ScholaApprentissages

“How to Dress a Duck” ou comment allier naturellement science, géographie, Dieu et la pratique de la lecture à voix haute en famille

Par Joëlle Brichard, secrétaire d’Ex Corde Schola

L’horloge s’approche de midi et tout le monde a fini son travail scolaire ce matin.  Matinée efficace aujourd’hui, ce qui n’est pas toujours le cas ! Il est donc l’heure de préparer le dîner : Colin (6 ans) apporte le pain et le fromage sur la table, Vincent (8 ans) se charge des assiettes et des ustensiles, Claire (10 ans) donne successivement le beurre d’arachide, la confiture, les tomates et les poivrons à Jérôme (2 ans) qui les place fièrement sur la table. On est prêt !

Alors que tout le monde prépare son assiette, Vincent prend le livre “How to Dress a Duck and Other Stories from Science” de Nancy Nicholson et choisit une histoire qui l’attire. Celle-ci s’intitule : “From the Rising of the Sun…” et promet de nous parler de la rotation de la Terre.

Vincent lit tout haut, fort et lentement. On entend qu’on peut regarder la messe de minuit célébrée par le pape à Rome alors qu’il fait encore jour ici. Pause. “Qui veut trouver Rome sur la carte du monde ?” Tout le monde. Je désigne Colin qui cherche…longuement. Claire lui donne un premier indice : Rome est la capitale de l’Italie, qui est un pays d’Europe. Ouf, elle connaît un continent, ce n’était pas évident l’année passée ! Deuxième indice : l’Italie ressemble à une botte ! Trouvé ! On apprend que c’est là que vit le pape. “Qui est le pape ?” demande Colin. Vincent explique : “C’est celui qui guide l’Église Catholique, qui nous donne les règles.” Je rajoute: “Il prend la place de Jésus en attendant son retour.”

Retour à la lecture faite par Vincent. On parle de la rotation de la Terre et des fuseaux horaires, on imagine une balle éclairée par une lampe de poche. Le soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest. Pause. Avec la boussole de mon téléphone, on trouve par quelles fenêtres on peut regarder le soleil se lever et se coucher. C’est beaux les levers et couchers du soleil !  Pleins de jaune, orange, ocre, rouge et violet ! On parle des quatre points cardinaux et de la façon dont les cartes sont traditionnellement orientées. “Où-est l’Est ? – Ouest-Est ! – Gauche-droite !” Colin devra davantage pratiquer sa droite et sa gauche !

Puis sur la carte, on situe où habitent Oncle Alain (Belgique, Europe) et Grandma Harriett (Californie, États-Unis, Amérique du Nord). On se demande: “Est-ce qu’il est plus tôt ou plus tard là où ils habitent ?”

Retour à la lecture qui nous rappelle que, tel le soleil qui brille toujours quelque part sur la terre, la présence du Christ pour nous est constante, puis elle se termine par quelques questions de compréhension. On se souvient de ne pas crier la réponse, mais de lever la main. À chaque question, Jérôme aussi lève sa main et Vincent lui donne la priorité. Sa réponse, peu importe la question : “Up and down.” -”Oui, Jérôme. D’autres réponses ?”

Vincent mange enfin son sandwich et tous profitent des fruits que j’ai coupés entre-temps pour le dessert. On débarrasse rapidement la table, on remplit le lave-vaisselle et on balaie le plancher ; tous peuvent maintenant profiter d’un temps libre pour faire la sieste, jouer aux Légos et lire.

Et voilà ! Quand tout va bien, c’est à ça que ressemblent nos apprentissages en famille. Aujourd’hui, je suis fière de mes enfants qui apprennent à s’entraider et à se respecter dans leurs différences. Ces leçons ne sont pas planifiées à la lettre et nous ne suivons pas dans ces moments-là de programme précis. Nous n’avons rien produit pour démontrer notre progression ! Et pourtant, tous ont appris, tous ont grandi, incluant Jérôme qui lève sa main pour répondre !

Partagez

1 Comment

  1. Michelle
    15 juin 2019

    Un bel article qui illustre bien le beau et le naturel de l’instruction en famille!

Laisser un commentaire